A partir du 1er janvier 2020, un nouveau tarif dit « prosumer » ou « prosommateur » (producteur-consommateur) va apparaître sur la facture des consommateurs détenteurs de panneaux photovoltaïques. Il ne s’agit pas d’une taxe, mais d’un tarif pour l’utilisation des réseaux de transport et de distribution de l’électricité.

Actuellement, le coût de ces réseaux est supporté uniquement par les consommateurs sans panneaux et les prosumers qui consomment plus d’électricité qu’ils n’en produisent.

Avec ce nouveau tarif, les prosumers participeront aussi aux frais du réseau lorsqu’ils consommeront de l’électricité à un moment différent de celui où leur installation en produira. Cela devrait permettre de diminuer le coût du kWh (poste « réseau ») pour la majorité des consommateurs.

Pour le reste, rien ne changera : le compteur continuera à tourner à l’envers (via le principe de compensation sur la fourniture d’énergie).

Plus d’informations en cliquant ici