Auparavant, une installation solaire était divisée en plusieurs groupes de panneaux et ceux-ci reliés en « série ». Autrement dit, on peut imaginer qu’une installation de 30 panneaux etait divisée en 3 séries de 10 panneaux.

Le problème était alors que si un seul des panneaux d’une même série était ombragé, c’est toute la série qui en était affectée, ne produisant que l’énergie du plus faible d’entre eux.

Bien heureusement, les fabricants nous permettent aujourd’hui le placement « d’optimiseurs » et dans ce cas, ce n’est plus que le panneau soumis à l’ombrage qui est affecté, ce qui peut s’avérer alors minime comme impact sur une installation complète.

Bien entendu l’idéal est de n’avoir aucun ombrage, mais si c’est inévitable de par la présence d’une cheminée mal placée, d’un arbre qu’on ne peut couper ou toute autre source d’ombrage, ce n’est plus une raison pour renoncer à une installation photovoltaïque et nous vous proposerons une installation optimale en prenant celà en compte.